Gelée Royale : un trésor pour la santé !

honeyLa gelée royale est une substance particulièrement complexe, à tel point que Friedrich Bergius, prix Nobel de chimie en 1931, a abandonné ses recherches sur elle. Il n’en constate pas moins, en la consommant lui-même, un grand dynamisme physique et sexuel. Elle est devenue très populaire et recherchée quand le monde a appris que le Pape PIE XII avait ressenti un effet « restaurateur et renforçant », après seulement quelques jours de prise.

La gelée royale est produite par les abeilles, grâce aux glandes hypopharyngiennes et mandibulaires des nourrices. Elles peuvent ainsi en produire 300 à 800 grammes par ruche et par année. C’est dire que la gelée royale est un produit rare qui se mérite et se respecte ! C’est en fait la nourriture exclusive de la reine, tout au long de sa vie. Une larve nourrie de gelée royale deviendra une reine et verra son poids initial croître 1500 à 1800 fois en 5 jours (contre 500 fois pour les ouvrières). C’est une croissance tout à fait unique dans le règne animal. C’est aussi grâce à la gelée royale que la reine trouve l’énergie de pondre plus de 1000 oeufs par jour en saison.

La composition de la Gelée Royale fait un apparaître un acide gras spécifique, le 10 hydroxy-2-décanoïque (10-2 HDA), pour 2% de l’ensemble. On ne le connaît que dans la gelée royale, et nulle part ailleurs dans le règne animale. Ce composant est longtemps resté mystérieux, et on l’appelait autrefois le « Facteur R » comme on ne savait pas vraiment ce que c’était, « Facteur R » pour facteur de Rajeunissement ! Mais la Gelée Royale est aussi particulièrement riche en vitamines du groupe B, notamment en B5. C’est le produit naturel connu contenant le plus de B5 à ce jour; indispensable à toute vie cellulaire. Les besoins sont estimés à 5 mg par jour à partir de 16 ans, 2 mg par jour chez le nourrisson et 7 mg par jour chez les femmes allaitantes. La Gelée Royale contient aussi de la vitamine E liposoluble, des oligo-éléments, de l’acétylcholine, et de la Royalysine ayant une fortes actions contre de nombreuses bactéries.

Les principales indications thérapeutiques de la Gelée Royale sont nombreuses:

– lors de cicatrisation post-traumatique ou postopératoire

– en neurologie chez les personnes âgées, notamment grâce à sa richesse en acides aminés, et en particulier en L-tryptophane  précurseur du médiateur neurotransmetteur qu’est la sérotonine. Cette dernière régule le cycle sommeil-éveil, et favorise les sentiments de bien-être. L’acétylcholine contenue dans la gelée royale est aussi utile pour la mémoire.

– en cas d’infection et dans les états immunodéprimés. Ainsi, associée à la propolis, la gelée royale a des propriétés antimicrobiennes, antifungiques et anti-inflammatoires fortes. Avec 0,5 g à 1g par jour, elle est efficace et peut être prise toute l’année.

– en cas d’ostéoporose et d’arthrose car elle améliorerait l’absorption du calcium et favoriserait la production de collagène de type I

– en cas de problème de fécondité. Il faudrait en prendre au moins trois mois avant et après le début de la grossesse, aussi bien pour la femme que pour l’homme !

– à l’adolescence pour stimuler la mémoire et participer à la réduction des problèmes de peau (moyennant un changement des habitudes alimentaires pour éviter les produits laitiers, les sucres rapides et autre mauvaises graisses, et en favorisant les fruits et légumes frais de saison).

Seule contre-indication : en cancérologie. Ainsi, le Professeur Joyeux, éminent cancérologue, déconseille fortement la gelée royale lorsque l’on est atteint d’un cancer.

Dans tous les cas, il est important de privilégier une gelée royale fraîche, qui se conserve au frigo, et produite le plus localement possible. En effet, la majorité de la gelée royale sur le marché provient de Chine ou d’Inde où les conditions de production sont souvent scandaleuses, mais avec bien entendu un prix plus bas. Vous devriez toujours avoir la mention du pays d’origine sur l’emballage de la gelée royale que vous achetez. Nous pouvons vous conseiller la gelée royale fraîche et Bio française de Ballot-Flurin, qui est d’une qualité particulièrement exceptionnelle

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Monette dit :

    Bonjour,
    Il est vrai que la gelée royale est sensationnelle pour remettre d’aplomb en cas de fatigue physique ou psychologique, je l’ai testée bien des fois…je lui prête même des vertus euphorisantes ! mais je ne savais pas qu’il ne faut pas l’utiliser en cas de cancer… agirait-elle selon le même processus que la VIT.B9 qui ne doit pas être administrée en cas de tumeurs malignes parce qu’elle active la multiplication des cellules ? (bonnes et mauvaises, je suppose ).
    Merci de bien vouloir donner quelques explications , si possible.

    1. Bonjour,

      Comme toujours, le bon sens prévaut, et ce n’est sans doute pas la prise ponctuelle de gelée royale qui va poser problème.
      Cependant, plusieurs caractéristiques de la gelée royale pousse à être méfiant en cas de cancer ou de risque de cancer.
      Tout d’abord, la gelée royale contient en petite quantité des hormones (estradiol, testostérone, progestérone), et va donc la déconseiller en cas de cancer hormono-dépendant. Par contre, s’il n’y a pas de risque avéré de cancer, ces mêmes composants rendent la gelée royale intéressante pour les femmes en période de ménopause.
      De plus, in vitro, la gelée royale favoriserait la prolifération de certaines lignées cellulaires (notamment MCF-7 dans le cancer du sein).
      Enfin, la Royalactine (protéine 57-kDa) est un facteur de croissance protéique que l’on retrouve dans la gelée royale, et qui suractiverait la croissance cellulaire.

      Bref, tous ces éléments nous poussent à être prudent dans les cas de cancer ou de risque de cancer…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s